Menu Zavřeno

NenoVision: l'impression 3D vous permet de toucher notre microscope en toute sécurité

NenoVision est une startup de l'institut technologique européen CEITEC et fait partie des entreprises «incubées» du centre d'innovation JIC INMEC (Moravie du Sud). Il possède le LiteScope, l'un des seuls microscopes au monde capable de combiner les données d'un microscope électronique et d'un microscope à force atomique et de les rassembler dans un modèle 3D. Cela ouvre littéralement une nouvelle dimension dans la recherche.

Nenovision a trouvé une application d'impression 3D permettant de résoudre le problème épineux de permettre aux partenaires, aux clients et aux experts intéressés de «toucher» le microscope: «Le LiteScope fonctionne dans un environnement contrôlé et sous vide. Cet instrument est très sensible et très coûteux. Malheureusement, ni nous ni nos distributeurs ne pouvons l'amenner à tous les événements et salons où il faut le montrer, pas plus que nous ne pouvons l’offrir aux partenaires afin qu’ils puissent tester son adaptation à leurs machines », explique Jan Neumann le propriétaire et PDG de NenoVision.

Le processus de tournage des pièces individuelles du microscope est tellement coûteux que même la production d’une copie de l’appareil sans pièces «actives» n’aurait pas de sens financier. Ce n’est finalement que l’impression 3D qui s’est révélée être une solution élégante: «Le modèle 3D complet pour la production étant déjà terminé, il suffisait de le préparer et de l’imprimer sur une imprimante TRILAB DeltiQ pour rendre notre maquette de l'appareil une réalité. Maintenant, nous pouvons facilement produire des copies et les montrer aux clients et au public, pour une fraction du coût habituel », ajoute Jan Neumann.